L’allergie aux bijoux, comment s’en prémunir ?

Que faire si un bijou provoque sur ma peau des rougeurs, des plaques ou des démangeaisons ?

En cas de réaction cutanée, la première chose à faire est d’enlever le bijou.
Pour soulager votre peau, appliquez une compresse froide jusqu’à ce que les démangeaisons s’estompent.

Après quoi, il vous est fortement recommandé de ne plus porter ce bijou à même la peau, au risque de provoquer à nouveau une réaction allergique.

Si la réaction cutanée est importante, il est préférable de consulter votre médecin ou un dermatologue, qui vous prescrira une crème adaptée à votre situation. Il est également possible de se rendre chez un allergologue, qui déterminera la cause de la réaction allergique. Celui-ci testera plusieurs substances afin de déterminer les substances auxquelles vous êtes allergiques.

Il est aussi possible que les réactions cutanées viennent d’une mauvaise hygiène. Nous pensons notamment aux boucles d’oreilles dont il faut désinfecter la tige à l’alcool ou au désinfectant. Cela afin d’éviter d’introduire des bactéries lors de la pénétration de la tige à travers l’oreille.

Pourquoi suis-je allergique à certains bijoux ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’or et l’argent sont des métaux dits non-allergènes, ce qui veut dire qu’ils ne provoquent pas de réaction cutanée lorsqu’ils entrent en contact avec la peau.

Néanmoins, les bijoux que nous portons, qu’ils soient en or ou en argent, ne sont jamais composés à 100 % de métal pur car leurs propriétés physiques ne leurs permettent pas d’être aisément utilisés en bijouterie.
C’est pourquoi, les joailliers utilisent un alliage de métaux comme le cuivre, l’étain, le bronze et le laiton. Ce sont ces métaux qui peuvent provoquer chez certaines personnes des réactions allergiques.

Le métal allergisant le plus connue est le nickel en raison d’une sensibilité fréquente d’une large partie de la population. La réaction cutanée découlant de l’exposition au nickel se manifeste par des rougeurs, des démangeaisons ou de l’eczéma.

Quels bijoux choisir en cas d’allergie ?

La plupart des allergies aux bijoux sont dues à la présence de nickel.

En Europe, il existe une norme standard qui légifère l’utilisation de nickel dans les bijoux. En effet, le nickel ne peut être utilisé dans les tiges qui sont introduites dans les oreilles percées, à moins que le taux de libération de nickel ne soit inférieur à 0,2 microgrammes par centimètre carrée et par semaine. Il ne peut également pas être utilisé dans les articles destinés à entrer en contact direct et prolongé avec la peau tels que les boucles d’oreilles, les colliers, les chaînes, les bracelets et les bagues, à moins que le taux de libération du nickel qui s’en dégage soit inférieur à 0,5 microgrammes par centimètres carré et par semaine.
La quantité de nickel dans les bijoux européens est donc faible voir nulle.

Par sûreté, vous pouvez appliquer sur vos bijoux une couche de vernis transparente dermatologique afin que votre peau n’entre pas en contact avec le métal. Vous pouvez vous en procurer un en pharmacie ou sur internet. Notez qu’il faut renouveler cette opération fréquemment car le vernis a tendance à partir.

En Asie, la quantité de nickel est souvent supérieure aux normes européennes et les descriptifs des bijoux ne reflètent pas toujours la réalité, c’est pourquoi nous les déconseillons.

Pour éviter tous risques, il est également possible d’acheter des bijoux avec la mention « Sans Nickel » ou « Nickel Free ». Tous les bijoux vendus sur notre site sont garantis sans nickel, sans plomb et sans cadmium.


Si vous vous posez encore des questions concernant les bijoux, nous vous invitons à continuer la série d’articles consacrés à ce thème.

Inscription à notre newsletter :

© 2020 YUAR MISSIONS. All rights reserved.